J’aime Julio – Le Père Noël est une ordure

Le père Noël est une ordure film

Le 25 août 1982 soit presque un an après ma naissance, le film cultissime-chef d’œuvre absolu “Le père Noël est une ordure’” voit le jour dans les salles obscures de nos cinémas français ! Animée avec brio par l’équipe du Splendid, les répliques font partie désormais de notre patrimoine français, qu’on se le dise !!!

Quel est le rapport entre le Père Noël est une ordure et les badges, mon cher Watson !

T’emballes pas, petit poney, on y arrive !

Le soir de Noël, débarque Josette dit “Zézette”, SDF, enceinte jusqu’aux yeux, à la permanence téléphonique de SOS détresse amitié (Bonsoir). 

Cadrage, gros plan sur Zezette, portant un badge “J’aime Julio”, écriture noire, fond blanc, sur son splendide cardigan beige ! 

Badge J'aime Julio - Le père Noël est une ordure

Mais pourquoi ce badge ?

Après des mois d’enquêtes sur le oueb, voici le compte rendu passionnant de notre enquête exclusive !

À l’origine Katia, travesti dépressif, et Pierre Mortez, bénévole « c’est cela, oui, c’est cela » partagent un slow assez distancié sur l’inoubliable  « Destinée » de Guy Marchand (pas vraiment destinés ces deux-là). 

On apprend plus tard que le réalisateur Jean-Marie Poirier, avait choisi “Vous les femmes” de…. (roulement de tambour) JULIO IGLESIAS, le célèbre crooner espagnol ! La boucle est bouclée.

Cependant les droits d’auteur sont exorbitants, Jean-Marie renonce. 

Et oui, notre beau JULIO, a la médaille d’or du chanteur latino ayant vendu le plus d’albums au monde soit 250 millions d’albums certifiés par le Guinness des records. Tout cela a un prix.

Malgré ce revers de la médaille, Willy, le décorateur du film et Jean-Marie sont des blaguistes, et ni vu ni connu je t’embrouille, Zezette porte avec fierté un badge de son chanteur préféré. Mais le clin d’oeil ne s’arrête pas là, on aperçoit un poster à l’effigie de JULIIOOOO dans la cabane au fond non au bord du périph’ de Félix et Zézette.

Et comme dirait Thérèse “C’est fin, c’est très fin, ça se mange sans faim”

Fin 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.